Présentation

Ces dernières années, des expérimentations ont eu lieu à Paris et à Indianapolis pour vérifier la possibilité de mesurer en quasi-temps réel les émissions de CO2 à l’échelle de grandes agglomérations urbaines.

Au cours de cette réunion-débat, Philippe Ciais et Thomas Lauvaux (LSCE) feront le point de ces deux grandes expérimentations, de l’instrumentation mise en place (tours de mesures, mesures satellitaires, mesures aériennes), des modèles de simulation atmosphériques utilisés, des défis scientifiques posés par la mise en relation de la concentration en CO2 et des flux d’émission localisés, des performances atteintes par  ces système de mesures, et de leur utilité potentielle pour les villes dans la mise en œuvre de leur plan climat.

L’expérimentation parisienne, commencée il y a trois ans, a permis d’observer des réductions progressives d’environ 5% des émissions en années normales (2018 et 2019), puis la crise sanitaire de l’année 2020 a entraîné leur baisse très importante, de l‘ordre de 40% à 50%, l’incertitude provenant notamment des conditions météo variables d’une année à l’autre et de la variation du potentiel d’absorption de la végétation. Du côté américain, Indianapolis est une ville pionnière, son expérimentation a montré que techniquement on pouvait distinguer les émissions des objets mobiles, des objets fixes, et l’absorption de la végétation. On a constaté aussi que les plans climats des métropoles pouvaient sous-estimer largement les émissions réelles. Los Angeles et la conurbation Washington-Baltimore ont également mis en place des projets de ce type.

Informations pratiques

La réunion-débat se tiendra en ligne, mercrerdi 3 mars, de 18h30 à 20h.

Le lien Zoom pour accéder à la réunion-débat est :

https://us02web.zoom.us/j/88164255862?pwd=ckU0SG1SYzRCQTJqWmNYOXRPWTZHUT09

ID de réunion : 881 6425 5862
Code secret : 640702
Accès par téléphone :
        +33 1 7095 0350 France
        +33 1 8699 5831 France