Présentation

L’hydroélectricité représente un stockage de masse d’énergie rapidement mobilisable sous forme électrique contribuant à l’ajustement « hyper-pointe » offre-demande. Elle est produite dans le monde par environ un tiers des barrages hydrauliques destinés en grande partie à la gestion de la ressource en eau et à la régulation de la navigation. C’est aussi sans compter les activités touristiques ou sociales développées au voisinage de ces retenues. Dans ce contexte, des conflits d’usage peuvent survenir. Par ailleurs, le réchauffement n’est pas sans conséquence sur l’approvisionnement en eau de ces ouvrages et eux-mêmes bien que produisant de l’électricité sans CO2 ne sont vraisemblablement pas totalement neutres en termes d’impacts environnementaux.

Le débat, préparé et introduit par R. BOZZA (X71) a été précédé de trois exposés :

Ghislain WEISROCK (X70) (ELECTRABEL) : Barrages fil de l'eau; exemple de conflit d'usage régulation de la navigation versus production électrique,

Claude NAHON (X73) (EDF) : Impact global des barrages en terme de développement durable (environnemental, économique et sociétal), cas de grands barrages (3 Gorges en Chine, Nam Theun 2 au Laos...),

Pierre BRETEL (ANEM) : Durabilité de la ressource de la montagne, conflit d'usage tourisme versus production.