X-Environnement

L’agriculture biologique

Février 2010

Le Bio, tout le monde connait et globalement c’est un label qui a du succès auprès des consommateurs comme auprès des militants du développement durable. Qu’est-ce que cela représente au juste en termes de filières de production, de transformation, d’importation, de consommation ? Du point de vue du consommateur, qu’est-ce qu’un produit bio et qu’est-ce qui se cache derrière le logo AB ? Quelle différence entre le bio français, anglais, allemand, européen, américain, japonais ? Quelles différences de prix et de qualité ? Selon quels critères peut-on évaluer celle-ci ? Et du point de vue de la planète, produire bio est-il une garantie de durabilité ? Enfin, du point de vue de l’humanité, produire bio permettrait-il de nourrir 9 milliards d’humains et dans quelles conditions ? Voici quelques unes des questions auxquelles nous allons tenter d’apporter une réponse au cours de cette réunion-débat.

Le débat préparé par Xavier Normand sera précédé de trois interventions :

  • Matthieu Calame est ingénieur agronome. Il a procédé pour la fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme à la reconversion du domaine rural de la ferme de la bergerie (Val d’Oise, France) vers une gestion durable. À ce titre, il a également été pendant trois ans, président de l’Institut technique d’agriculture biologique (ITAB). Il est actuellement en charge pour la Fondation du dossier de l’évaluation des recherches sur le vivant et de la gestion durable des territoires. Il est l’auteur des livres « Une agriculture pour le XXIe siècle – Manifeste pour une agronomie biologique » (2007) et « La tourmente alimentaire – Pour une politique agricole mondiale » (2008) aux Éditions Charles Léopold Mayer.
  • Xavier Normand (X84) a été Directeur Général d’Ecocert, organisme de contrôle et de certification des produits de l’agriculture biologique et des démarches de développement durable, leader en France et acteur majeur à l’échelle mondiale. Il est aujourd’hui chargé de mission auprès du Maire de Grenoble en matière d’éducation scientifique.
  • Olivier Mugler, Dirigeant de la Biocoop Canal Bio à Paris.

 Imprimer  E-mail