X-Environnement

La finance décarbonnée

"Verdir", ou "décarboner" la finance est reconnue comme une nécessité afin de ré-orienter les investissements et les financements vers des projets compatibles avec une trajectoire 2°C. De nombreux acteurs s'engagent et des réglementations commencent à apparaître, notamment en France avec la loi sur la transition énergétique.
 
Le débat, préparé et animé par G. De Smedt  (95) sera précédé des exposés de:
  • Jean Boissinot (X98, chef de bureau à la DG Trésor), posera un rapide panorama du sujet afin de positionner les enjeux : pourquoi calculer l'empreinte et le risque carbone des portefeuilles financiers, quels effets attendus, en particulier quelles attentes de la puissance publique vis à vis de la décarbonation de l'économie ? Ce sera bien entendu l'occasion de s'attarder sur le cas français et en particulier l'article 173.
  • Olivier Rousseau (directeur du Fonds de Réserve des Retraites), présentera le point de vue d'un "obligé" et apportera des éléments concrets sur les méthodes possibles et de la mise en oeuvre de cette mesure de l'empreinte carbone.
  • Michel Lepetit (81, Global Warning), donnera un éclairage sur les développements (et possibles blocages) au  niveau international (TF Bloomberg, positionnement d'autres Etats ou d'acteurs non étatiques ...)

 Imprimer  E-mail